Accueil > Les événements > Que faire à Lyon au mois de mars ?
Que faire en mars Lyon
© Photo : Vincent Drisch (@vincentdrisch) / Instagram) (détail)

Que faire à Lyon au mois de mars ?

Edit du 14 mars 2020 : en raison de l’épidémie de coronavirus, les événements du mois de mars 2020 sont annulés ou reportés. Nous vous tiendrons informés des dates de report de chaque événement. En attendant, prenez bien soin de vous ❤️.

Après un mois de février plutôt calme, mars voit les événements éclore à Lyon comme le printemps verra bientôt les premières feuilles renaître sur les branches des arbres ! Déco, art, musique… Voici la liste des événements à ne pas manquer au mois de mars !

1. Voir un spectacle lyrique à l’Opéra de Lyon

La saison de l’Opéra de Lyon court de début septembre à début juillet avec de nombreux opéras, ballets et concerts à découvrir. Mais depuis quelques années, au mois de mars, l’Opéra propose un festival sur une thématique donnée.

En 2019, on racontait les vies et les destins des héroïnes issues des mythologies grecque et slave. En 2018, on célébrait Giuseppe Verdi, l’un des plus grands compositeurs lyriques de notre patrimoine. En 2017, on regardait dans le rétroviseur et on remontait quelques-unes des plus belles productions de l’histoire de l’opéra. Et ainsi de suite.

Chaque année, le festival est aussi l’occasion d’un cycle de conférences. L’idéal, pour les amateurs d’opéra comme pour ceux qui n’y ont jamais mis les pieds !

Édition 2020 : Festival La nuit sera noire et rouge, avec Rigoletto de Verdi, Irrelohe de Franz Schreker et Der Mond (La Lune) de Carl Orff, du 13 mars au 2 avril.

À l'Opéra de Lyon, un festival a lieu chaque année au mois de mars
Elektra de Richard Strauss dans la mise en scène de Ruth Berghaus : revival à l’Opéra de Lyon en mars 2017 dans le cadre du festival « Mémoires »

2. Célébrer la chanson française avec Les Chants de Mars

L’été a la Fête de la Musique, le printemps a Les Chants de Mars ! Chaque année, les meilleures salles de musiques actuelles de la Métropole (Le Transbordeur, Le Marché Gare, L’Épicerie Moderne…) unissent leurs forces avec des MJC lyonnaises et d’autres salles des environs pour un festival exceptionnel qui célèbre la chanson francophone pendant huit jours. Depuis quelques années, même l’Orchestre national de Lyon y participe !

Juliette Armanet, Eddy de Pretto, Anne Sylvestre, Amélie-les-Crayons, Clara Luciani… Tous ont fait partie du lineup très éclectique et transgénérationnel des Chants de Mars ! On garde donc un œil sur la programmation du festival et on achète vite ses billets – qui peuvent partir très vite…

Édition 2020 : du 20 au 28 mars. Plus d’infos sur le site officiel du festival.

Juliette Armanet aux Chants de Mars 2018 à Lyon
La chanteuse Juliette Armanet, tête d’affiche du festival Les Chants de Mars en 2018 à Lyon

3. Rencontrer des vignerons et goûter de nouveaux vins

Le Salon des vins et des vignerons indépendants, c’est trois jours pour rencontrer des vignerons passionnés, venus de tous les coins de l’Hexagone. L’occasion de discuter avec les producteurs et de découvrir de nouveaux cépages, pour sortir de sa zone de confort (sans toutefois renier nos Côtes du Rhône ou nos Beaujolais !)

Édition 2020 : du vendredi 6 au dimanche 8 mars à Eurexpo.

4. Se faire une expo au Mirage Festival

Faire se rencontrer l’art le plus pur et la technologie la plus avancée : c’était le rêve d’un certain Steve Jobs. C’est aussi l’objectif du Mirage Festival, un événement annuel international qui depuis 2013 fait dialoguer le numérique et la création artistique.

Chaque année, le festival propose un parcours d’exposition gratuit construit autour d’œuvres créées par des artistes internationaux. Si l’expo est accessible à tout âge et peut intéresser les enfants par son aspect interactif, des performances artistiques plus ou moins immersives sont réservées à un public avide d’avant-garde. Le programme est complété par des discussions et tables rondes animées par des spécialistes du numérique.

Prochaine édition du Mirage Festival du 11 au 15 mars 2020 aux Subsistances. Plus d’informations et billetterie sur le site officiel du festival.

AI Facial Profiling au Mirage Festival • © Sandra Pointet / Marta Revuelta

5. Gravir des montagnes (ou presque) au Lyon Urban Trail

Lyon Urban Trail, en mars à Lyon
Lyon Urban Trail, tous les ans au début du printemps à Lyon • © Photo : Gilles Reboisson

Sportifs lyonnais en mal de nature, on a la solution ! Le « trail urbain » n’est plus un oxymoron depuis 10 ans, c’est devenu une réalité. Le concept ? Des courses qui favorisent – tant que possible – les sentiers naturels dans la ville… et les escaliers les plus ardus !

Le Lyon Urban Trail (ou LUT) est aujourd’hui l’une des courses les plus prisées de la ville, attirant même des coureurs venus de tous les coins de l’Hexagone. Contrairement aux marathons ou aux courses de 10 km, « faire un chrono » n’est pas censé constituer ce qu’il y a de plus important au LUT. On y va pour vivre une expérience, effectuer une belle balade à Fourvière, grimper quatre à quatre les marches des Pentes de la Croix-Rousse… et profiter au grand air de l’une des plus belles villes de France, avec des vues imprenables ! Avis à ceux qui n’aimeraient pas courir : la course existe aussi en version randonnée…

Prochaine édition du Lyon Urban Trail le 31 mars 2020. Plus d’informations et dossards sur le site officiel de la course.

6. Se perdre à la Foire de Lyon

Ses origines remontent au Moyen-Âge, mais elle a bien changé depuis lors ! La Foire de Lyon, c’est aujourd’hui 200 000 visiteurs pour 1000 exposants réunis dans l’immense espace d’Eurexpo. On vient pour découvrir de nouveaux produits pour prendre soin de soi, de son style, de sa maison… et de ses papilles ! On passe son tour si l’on déteste le brouhaha et l’agitation des grands salons, mais si on est curieux, ça vaut le coup d’œil…

Habituellement prévue au mois de mars, l’édition 2020 est reportée du 16 au 24 mai. Plus d’informations sur le site officiel de la Foire.

Diana

Après plus de dix ans passés à Paris, Diana s'installe à Lyon en 2016 et en découvre compulsivement toutes les bonnes adresses. Pour partager ses meilleures trouvailles, elle a l'idée de créer Inside Lyon. Ça tombe bien : geekette sur les bords, elle aime autant l'écriture et la gestion de site internet que la cuisine libanaise et l'opéra ! Son Instagram : @diana.insidelyon

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.