Accueil > Culture Lyon > Artistes lyonnais : qui sont les artistes les plus talentueux de Lyon ?
Artistes Lyonnais - Talents Lyon

Artistes lyonnais : qui sont les artistes les plus talentueux de Lyon ?

La ville de Lyon serait-elle la Muse qui inspire les grands talents ? En tout cas, elle est un véritable repaire pour les artistes. Si le street art a aujourd’hui particulièrement le vent en poupe, on peut découvrir des œuvres passionnantes dans tous les domaines. Illustration, graphisme, dessin, peinture, photographie, collage…

Qu’ils utilisent le papier, la toile, le pastel gras ou sec, la peinture à l’huile ou acrylique, l’encre de Chine ou le feutre Posca, l’outil numérique ou non, voici une sélection de quelques-uns des artistes les plus talentueux de Lyon !

Bleg, le maître du feutre Posca

Ses lignes au marqueur Posca semblent tantôt inspirées de la Grèce antique, tantôt de Picasso. Parfois – souvent –, on retrouve une veine street art dans ses œuvres qui s’exposent tant sur des toiles que sur des murs, comme celui de l’Agence Chabanne*.

On a demandé à Bleg ce qu’il aimerait que son art ait comme effet sur le monde et sur les autres :

« J’aimerais beaucoup inspirer les gens à se laisser porter, à créer, à s’accepter. Mon travail se base sur le lâcher-prise et je cherche avec mes œuvres à créer des moments de poésie permettant l’évasion tout en stimulant l’imagination. Je laisse le spectateur se faire sa propre interprétation de mes lignes. Je veux montrer que l’art est accessible et que nous sommes au final tous des artistes. »

Voilà un grand et beau projet !

*Au 38 quai Pierre Scize à Lyon, locaux ouverts au public.

Suivre Bleg sur Instagram @blegandapen

Thomas Lateur, le graphiste feel-good

Du graphisme feel-good : c’est ce qu’on vous propose de découvrir aujourd’hui avec les œuvres de Thomas Lateur, un Lyonnais hyper talentueux de 27 ans qui unit formes géométriques et couleurs ensoleillées qui fleurent bon la Californie. Des créations qui plairont, pêle-mêle, aux amateurs de street culture, du skate au street art.

« Je veux transmettre une vision positive à travers mes œuvres », nous a expliqué Thomas. « Égayer le quotidien du spectateur, même le temps d’une seconde. » Plutôt séduisant, non ?

Suivre Thomas Lateur sur Instagram @tomalateur

Laura Lhuillier (Arual), l’illustratrice aux mille félins

Laura Lhuillier a grandi à la campagne entourée de forêts, de champs et d’animaux. De cette enfance, elle garde une passion vive pour la faune et la flore, qu’elle dessine à longueur de temps.

Ses illustrations peuplées de félins (tigres et léopards en tête), mis en scène dans des mondes colorés, paraissent toujours issues de contes merveilleux.

« Je n’ai jamais dessiné avec une intention en tête mais finalement partager un peu de couleur et ma bonne humeur avec les gens me comble totalement ! », s’enthousiasme Laura. « Ce qui me plaît le plus dans mon métier, c’est la possibilité d’ouvrir une porte vers l’imaginaire et représenter des choses qu’on ne peut pas voir. Dessiner ses rêves et voyager dans des univers poétiques et fantaisistes. »

On adore ses dessins qui se déclinent sur des affiches, mais aussi sur des puzzles ou parures de lit…

Suivre Laura Lhuillier sur Instagram @arual.lhuillier

Yanis, le photographe derrière Dance in Lyon

Voilà dix ans que Yanis Ourabah a lancé le projet Dance in Lyon. Dix ans que le photographe professionnel confronte les corps de danseurs en mouvement et le paysage urbain.

Une manière de sublimer le patrimoine architectural de la ville, en sortant les danseurs de leur terrain d’expression habituel.

L’énergie, le dynamisme que se dégagent de ses photos sont tout à fait inédits. Et ses photographies mettent magnifiquement en valeur notre ville. Ce n’est pas pour rien qu’il est l’un des artistes chouchous des Lyonnais !

Suivre Dance in Lyon sur Instagram @dance_in_lyon

Éléonore M, la dessinatrice aux doigts de fée

Impossible de définir Éléonore M, tant le talent de cette artiste est protéiforme.

Il y a quelques années, on la connaissait déjà pour ses compositions de fleurs séchées – bien avant que cela ne soit en vogue. Et si les fleurs n’ont pas quitté son univers artistique, on admire aujourd’hui ses dessins à l’encre de Chine noire et à l’encre dorée.

Son univers ? Il est empreint tantôt du baroque et de la Renaissance (reconnaîtrez-vous dans les images de ce carrousel la référence à Michel-Ange ?), tantôt du Romantisme. On reconnait parfois aussi, dans les œuvres tout en clair-obscur d’Éléonore, l’influence des préraphaélites.

« Dans mon art, je partage une partie de mon jardin intérieur, rempli de fleurs, de personnages antiques et de chemins de campagne », explique Éléonore. Avant de préciser : « par mon travail de graphiste, j’explore d’autres univers, et je prends plaisir à voyager dans les esthétiques et créer des passerelles entre les styles. »

Suivre Éléonore M sur Instagram @eleonore___m

SLip, le roi du collage numérique

On parle de lui comme d’un artiste – lui se définit comme « un vieux geek qui fait du collage numérique ».

Depuis le début des années 2000, SLip aime couper et coller des images de toutes provenances pour leur faire raconter des histoires différentes, pour un résultat qui n’est pas sans évoquer l’art des surréalistes.

En confrontant ces images, SLip poursuit un doux rêve : celui de faire réfléchir son public sur des questions qu’il ne se posait pas.

Suivre SLip sur Instagram @iamslip

Giulia Zanvit, l’artiste de la nature

 Giulia Zanvit est aussi à l’aise avec le pastel sec qu’avec la peinture à l’huile.

Le trait-d’union dans l’œuvre de cette artiste plasticienne originaire des Cévennes ? La nature, omniprésente dans ses travaux. On la retrouve tantôt figurée (comme dans ses montagnes merveilleuses), tantôt utilisée à l’état de matière. Une œuvre poétique et symbolique, qui nous plonge dans un univers enchanté.

Suivre Giulia Zanvit sur Instagram @giulia.zanvit 

Découvrez régulièrement d’autres artistes lyonnais en nous suivant sur Instagram @insidelyon !

Diana

Après plus de dix ans passés à Paris, Diana s'installe à Lyon en 2016 et en découvre compulsivement toutes les bonnes adresses. Pour partager ses meilleures trouvailles, elle a l'idée de créer Inside Lyon. Ça tombe bien : geekette sur les bords, elle aime autant l'écriture et la gestion de site internet que la cuisine libanaise et l'opéra ! Son Instagram : @diana.izakna

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.