Accueil > Les événements > Space Utopia : l’expo cosmique de Vincent Fournier à la Fondation Bullukian • Jusqu’au 18 mai
Space Utopia • Vincent Fournier
Salle blanche au Centre spatial guyanais, 2011 • © Vincent Fournier

Space Utopia : l’expo cosmique de Vincent Fournier à la Fondation Bullukian • Jusqu’au 18 mai

À Lyon, la Fondation Bullukian montre une série de photographies de l’artiste Vincent Fournier, qui depuis plus de 10 ans maintenant se faufile dans les observatoires et centres spatiaux les plus secrets de la planète. L’expo, intitulée Space Utopia, est visible jusqu’au 18 mai 2019.

Qui n’a jamais rêvé d’être astronaute ? Pour ceux d’entre nous qui ont grandi dans les années 60 à 90, la conquête de l’espace a constitué un fantasme incomparable. Car dès lors que les Soviétiques ont annoncé le premier vol spatial habité de l’histoire, effectué par le cosmonaute Youri Gagarine en avril 1961, tout semblait possible.

Lire aussi l’article : que faire à Lyon au mois d’avril.

Huit ans plus tard, au cœur d’une guerre des étoiles toujours plus intense et froide, tous les téléviseurs du monde occidental retransmettaient d’autres images lourdes de sens pour l’histoire de l’humanité : celles de l’Américain Neil Armstrong qui pose un pied sur la lune. « Un petit pas pour un homme, un pas de géant pour l’humanité », commentera l’astronaute. De fait, les deux décennies qui ont suivi n’ont eu de cesse de se nourrir de ces images et de rêver ce monde infini, situé au-delà de la frontière symbolique qui flotte à 100 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre.

Vincent Fournier • Space Utopia
Combinaison de la NASA, Centre spatial Johnson à Houston, États-Unis, 2017 • © Vincent Fournier

Ces étapes de la conquête de notre cosmos et cette utopie de l’espace, Vincent Fournier les a découvertes très jeune, dans les années 70. Enfant, il passe son temps au Palais de la découverte à Paris, et se prend de passion pour l’univers des machines, de la robotique et de la conquête spatiale. Comme toute une génération biberonnée aux films de science-fiction – qui laissent penser qu’en l’an 2000 des voitures voleront dans le ciel –, il rêve. Et ce rêve ne cessera jamais.

Space Utopia : une odyssée de l’espace, par Vincent Fournier

Devenu photographe après des études en sociologie et en arts visuels, Vincent Fournier continue de fantasmer cette odyssée de l’espace. Peut-être pour ce qu’elle dit de l’homme en général, et aussi un peu pour le « frisson philosophique » qu’elle procure, admet-il. « L’Espace est la grande aventure de l’humanité, un saut dans le vide, vers la lumière sombre, au-delà de l’atmosphère protectrice de la Terre et de la gravité qui nous y relie. C’est le désir universel de contempler le ciel mais aussi de s’y projeter », explique-t-il.

Vincent Fournier • Space Utopia
Mars Desert Research Station, Utah, États-Unis, 2008 • © Vincent Fournier

Depuis plus de dix ans, il parcourt sans relâche les centres spatiaux et les observatoires les mieux gardés de la planète, des États-Unis au Kazakhstan en passant par la Norvège, la Chine et la Russie. Là, il capture sur sa pellicule des scènes dignes d’un film à la Kubrick ou d’une toile de Caspar David Friedrich. Malgré la froide rigueur scientifique nécessaire à la réussite de ces projets interstellaires, Vincent Fournier montre ces lieux comme des temples sacrés de l’onirisme. Salles blanches et autres pièces à l’architecture époustouflante évoquent un futur fictionnel dans un contexte pourtant profondément ancré dans l’histoire.

Les photographies de Vincent Fournier ont été exposées à travers le monde (notamment au Metropolitan Museum of Art de New York en 2018). Elles sont visibles à la Fondation Bullukian à Lyon jusqu’au 18 mai 2019.

Vincent Fournier • Space Utopia
Spaceport America [Virgin Galactic], Nouveau Mexique, États-Unis, 2015 • © Vincent Fournier

Vincent Fournier : Space Utopia, exposition à la Fondation Bullukian du 14 mars au 18 mai 2019.

Fondation Bullukian
26 place Bellecour, 69002 Lyon

Horaires : Du mardi au vendredi de 14h à 18h30, le samedi de 13h à 19h. Visite commentée gratuite tous les samedis à 16h.

Tarif : Entrée libre.

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.