Accueil > Non classé > La Vierge disproportionnée des toits de Fourvière
Vierge Fourvière

La Vierge disproportionnée des toits de Fourvière

Sur le clocher de la Basilique de Fourvière, une splendide Vierge de bronze doré surplombe Lyon.

C’est une statue monumentale de 5,60 mètres et de plus de 3 tonnes ! À plus de 300 mètres de hauteur, les bras ouverts, elle veille avec élégance sur la ville. En contrebas, on l’aperçoit même à plusieurs kilomètres lorsque la feuille d’or dont elle est recouverte brille en plein soleil.

La statue de la Vierge est l’œuvre de Joseph-Hugues Fabisch, professeur à l’École des Beaux-Arts de Lyon. C’est à lui que l’on doit également la très fameuse Vierge de la grotte de Massabielle à Lourdes. Cette statue mariale dorée a été réalisée en 1852 pour l’ancien édifice religieux qui se trouvait alors sur la colline de Fourvière. Lorsque démarre la construction de la nouvelle basilique en 1872, il est d’emblée question qu’elle rejoigne ses toits.

Véritable incarnation de l’idéal féminin, elle semble si parfaite. Pourtant, si on la regardait depuis le toit de la Basilique, on s’apercevrait qu’elle est totalement disproportionnée. En effet, ses mains et son visage sont énormes par rapport à son corps. Cela n’est pas erreur : grâce à cette idée audacieuse, la Vierge dorée retrouve des mensurations idéales lorsqu’on la regarde d’en bas : un vrai modèle de beauté !


© Photo : Claude Devigne / Patrimoine-lyon.org

Clara

Après avoir vécu aux Caraïbes et parcouru l'Asie sac au dos, Clara la globe-trotteuse est aujourd'hui de retour à Lyon, sa ville natale qu'elle connaît comme sa poche. Curieuse et passionnée, elle court les bonnes adresses et les théâtres : là où il y a du gâteau – ou un spectacle – elle va !

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.