Accueil > Les événements > Opéra de Lyon, saison 2018-19 : les opéras à ne pas manquer
Opéra de Lyon, Saison 2018-2019
© Photo : Tony Noel

Opéra de Lyon, saison 2018-19 : les opéras à ne pas manquer

Encore une belle saison qui s’annonce, à l’Opéra de Lyon ! Le « meilleur opéra du monde »* gratifie cette année encore son public d’une ribambelle de nouvelles productions et de revivals, menés par la crème des metteurs en scène et chanteurs du moment. Sélection des spectacles lyriques 2018-2019 qu’on ne manquera pour rien au monde… À vos agendas !

Note : pour chaque opéra, on vous a mis un extrait de l’œuvre. Bien sûr, les spectacles seront présentés dans d’autres productions, avec d’autres mises en scène et d’autres castings !

Octobre 2018 : Mefistofele d’Arrigo Boito

Monument de la littérature romantique, le Faust de Goethe a inspiré toute une génération d’écrivains, d’artistes et de musiciens, dont Berlioz et Gounod. Mais c’est la version rarement jouée du compositeur italien Arrigo Boito que l’Opéra de Lyon a décidé de représenter cette saison. Dans cette œuvre, on reconnaît autant la beauté des accents wagnériens que celle de l’opéra italien le plus emblématique. Cette nouvelle production sera sans aucun doute l’occasion de lui rendre justice !

Quoi ? Mefistofele d’Arrigo Boito – Alex Ollé / La Fura dels Baus (mise en scène), Daniele Rustoni (direction musicale).
Avec qui ? John Relyea (Mefistofele), Paul Groves (Faust), Evgenia Muraveva (Margherita/Elena) et Agata Schmidt (Marta/Pantalis).
Quand ? Du 11 au 23 octobre 2018.
Pour qui ? :
 Ceux qui vibrent au son des chœurs impressionnants de la musique post-romantique et ceux qui veulent admirer la voix extraordinaire de John Relyea dans l’un des rôles les plus exigeants qui soient.
Plus d’informations et réservation

Novembre 2018 : Nabucco de Giuseppe Verdi

à l’Auditorium de Lyon

La saison dernière mettait le compositeur italien à l’honneur, avec un festival Verdi qui a remporté un franc succès. Pour faire durer le plaisir, on découvre cette année un Nabucco en version de concert, donné pour deux dates à l’Auditorium de Lyon. Cet opéra, l’un des plus populaires de Verdi, évoque l’épisode biblique de la captivité des Juifs à Babylone. Cette production sera l’occasion d’entendre le légendaire Leo Nucci dans le rôle-titre. On ne boude pas son plaisir, et on se dépêche de prendre ses places : on vous prévient, il risque de ne pas y en avoir pour tout le monde !

Quoi ? Nabucco de Giuseppe Verdi – Daniele Rustoni (direction musicale).
Avec qui ? Leo Nucci (Nabucco), Anna Pirozzi (Abigaïlle), Antonio Polli (Ismaël), Riccardo Zanellato (Zaccaria) et Enkelejda Shkoza (Fenena).
Quand ? Les 5 et 7 novembre 2018.
Pour qui ? :
 Les non-spécialistes qui ont quand même envie de se faire plaisir avec une œuvre très populaire, qui plaira à tous.
Plus d’informations et réservation

Décembre 2018 : Rodelinda de Georg Friedrich Haendel

Que les fans de musique baroque se réjouissent ! Haendel revient à l’Opéra de Lyon avec son opéra à la structure « la plus parfaite », celui à l’intensité dramatique la plus forte, proposant quelques-uns de ses airs les plus délicieux : Rodelinda. Pour la vénérable maison, ce sera l’occasion d’accueillir pour la première fois la coqueluche du Festival de Salzbourg, le metteur en scène Claus Guth. On l’y attend avec impatience !

Quoi ? Rodelinda de Georg Friedrich Haendel – Claus Guth (mise en scène), Stefano Montanari (direction musicale).
Avec qui ? Sabina Puértolas (Rodelinda), Krystian Adam (Grimoaldo), Sara Mingardo (Eduige) et Christopher Ainslie (Unulfo), Lawrence Zazzo / Xavier Sabata (Bertarido) et Jean-Sébastien Bou (Garibaldo).
Quand ? Du 15 décembre 2018 au 1er janvier 2019.
Pour qui ? :
 Ceux qui sont curieux de découvrir le nouveau coup de génie de Claus Guth et les amoureux de la voix de contralto chaude de la géniale Sara Mingardo.
Plus d’informations et réservation

Janvier 2019 : De la maison des morts de Leoš Janáček

Après le Journal d’un disparu la saison dernière (en co-production avec le TNP Villeurbanne), l’Opéra de Lyon remet Leoš Janáček au programme de sa saison, avec le dixième et ultime opéra du compositeur tchèque. Adapté du roman de Dostoïevski, De la maison des morts évoque l’enfer des bagnes sibériens. Une œuvre-phare du premier 20ème siècle, créée en 1930 à Brno, deux ans après la mort de Janáček.

Quoi ? De la maison des morts de Leoš Janáček – Krzysztof Warlikowski (mise en scène), Alejo Pérez (direction musicale).
Avec qui ? Sir Willard White (Alexandre Petrovitch Goryantchikov), Pascal Charbonneau (Alyeya), Stefan Margita (Filka Morosov), Nicky Spence (Le Grand Forçat)…
Quand ? Du 21 janvier au 2 février 2019.
Pour qui ? :
 Ceux qui aiment la musique presque cinématographique de Janáček et ceux qui ne veulent pas manquer ce qui s’annonce comme l’un des grands spectacles de la saison, monté en co-production avec deux autres très belles maisons lyriques européennes : le Royal Opera House de Londres et la Monnaie de Bruxelles !
Plus d’informations et réservation

Février 2019 : Roméo et Juliette de Boris Blacher

au Théâtre de la Croix-Rousse

On connaît mal le nom et la musique de Boris Blacher, compositeur allemand d’avant-garde, auteur de quelques pépites symphoniques et lyriques, dont ce Roméo et Juliette, courte adaptation de l’œuvre de Shakespeare. C’est Jean Lacornerie qui signe cette mise en scène déjà largement acclamée en 2015, et qu’on retrouvera avec plaisir sur la scène du Théâtre de la Croix-Rousse.

Quoi ? Roméo et Juliette de Boris Blacher – Jean Lacornerie (mise en scène), Emmanuel Calef (direction musicale).
Avec qui ? Les chanteurs du Studio de l’Opéra de Lyon.
Quand ? Du 8 au 15 février 2019.
Pour qui ? :
 Ceux à qui le nom de Boris Blacher ne dit rien, alors qu’ils vénèrent déjà Stravinski et Hindemith. C’est l’heure de lui rendre justice !
Plus d’informations et réservation

Mars 2019 : L’Enchanteresse de Piotr Illitch Tchaïkovski

De Tchaïkovski, on connaît les opéras Eugène Onéguine et La Dame de Pique, voire Mazeppa et Iolanta. Mais qu’en est-il de L’Enchanteresse ? Si cette œuvre ne vous dit rien, pas d’inquiétude ! Vous n’y êtes pas vraiment pour grand chose. Et pour cause : l’opéra n’a encore jamais été joué en France ! On remercie donc l’Opéra de Lyon qui, une fois de plus, sort des sentiers battus, et on se précipite pour acheter ses places !

Quoi ? L’Enchanteresse de Piotr Illitch Tchaïkovski – Andriy Zholdak (mise en scène), Daniele Rustoni (direction musicale).
Avec qui ? Evez Abdulla (Prince Nikita Kourliatev), Ksenia Vyaznikova (Princesse Eupraxie Romanovna), Migran Agadzhanyan (Prince Youri)…
Quand ? Du 15 au 31 mars 2019.
Pour qui ? :
 Ceux qui chantonnent par cœur les mélodies du Lac des Cygnes, de La Belle au bois dormant ou d’Eugène Onéguine, et qui renouvelleraient bien leur répertoire !
Plus d’informations et réservation

Mai 2019 : Lessons in Love and Violence de George Benjamin

En 2012, George Benjamin a suscité l’engouement du public et des critiques dithyrambiques de la part de la presse avec son opéra Written on Skin. Le Monde l’avait même qualifié de « meilleur opéra écrit depuis vingt ans ». Rien que ça ! Sept ans plus tard, on découvre enfin le nouvel opéra du compositeur, qui collabore une nouvelle fois avec Katie Mitchell pour la mise en scène. En France, c’est l’Opéra de Lyon qui en a la primeur, et on s’en réjouit !

Quoi ? Lessons in Love and Violence de George Benjamin – Katie Mitchell (mise en scène), Alexandre Bloch (direction musicale).
Avec qui ? Stéphane Degout (Le Roi), Georgia Jarman (Isabelle), Gyula Orendt (Gaveston), Peter Hoare (Mortimer)…
Quand ? Du 14 au 26 mai 2019.
Pour qui ? :
 Les amateurs d’opéra contemporain… ou ceux qui voudraient bien essayer !
Plus d’informations et réservation

*Opera Awards 2017 à Londres.


Opéra de Lyon
1 place de la comédie, 69001 Lyon

Envie d’en savoir plus sur l’histoire de la vénérable maison ? Découvrez l’histoire et l’actualité de l’Opéra de Lyon

Diana

Originaire de Paris, Diana vit à Lyon depuis 2016, et en découvre compulsivement toutes les bonnes adresses. Elle partage son temps entre un poste de responsable comm dans une start-up, l'animation d'Inside Lyon, la cuisine végétarienne et les concerts de musique classique. Vous voulez manger une bonne pizza ? C'est à elle qu'il faut demander !

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.