Opéra de Lyon

Opéra de Lyon, saison 2017-18 : les opéras et ballets à ne pas manquer

Récemment élu meilleur théâtre lyrique du monde, l’Opéra de Lyon propose cette saison encore un magnifique programme d’opéras et de ballets. On partage avec vous notre sélection de spectacles à ne pas manquer pour les dix prochains mois. À vos agendas !

Voir aussi les sélections de spectacles 2017-2018 du Théâtre des Célestins, du TNP de Villeurbanne et du Théâtre de la Croix-Rousse.

Septembre 2017 : Soirée Forsythe / Brown / Bell

Le Ballet de l’Opéra de Lyon retrace l’histoire de la danse à l’ère contemporaine avec trois pièces courtes, dont deux monuments du répertoire (The Second Detail de William Forsythe et Set and Reset/Reset de Trisha Brown) et une nouvelle pièce du chorégraphe français Jérôme Bell (Posé arabesque, temps lié en arrière, marche, marche), donnée en création mondiale.

Quoi ? Soirée Forsythe / Brown / Bell.
Quand ? Du 14 au 20 septembre 2017.
On y va si : 
On veut avoir un bon aperçu de l’école de ballet américaine.
Plus d’informations et réservation

Octobre 2017 : War Requiem (Requiem de guerre) de Britten

Pour l’ouverture de sa saison lyrique, l’Opéra de Lyon frappe fort et invite Yoshi Oida à mettre en scène le Requiem de guerre de Benjamin Britten. Pour la première collaboration de l’Opéra de Lyon avec le metteur en scène japonais en 2009 (Mort à Venise de Britten), Le Monde avait titré : « Un moment de perfection lyrique ». Rien que ça…

« Le théâtre n’est pas fait pour diffuser des messages pacifistes, des slogans contre la guerre ; tout le monde recherche la paix. Par contre, si l’on veut trouver la paix intérieure, le théâtre peut apporter des réponses. »
(Yoshi Oida)

War Requiem à l'Opéra de Lyon
© Photo : Corentin Fohlen

Quoi ? War Requiem de Benjamin Britten – Yoshi Oida (mise en scène), Daniele Rustoni (direction musicale).
Avec qui ? Lauri Vasar (baryton), Paul Groves (ténor) et Ekaterina Scherbachenko (soprano).
Quand ? Du 9 au 21 octobre 2017.
On y va si :
 On ne veut pas louper ce qui s’annonce comme le grand spectacle de la saison.
Plus d’informations et réservation

Novembre : Soirée Roland Petit

Ah, Carmen ! L’héroïne de Mérimée a suscité tous les fantasmes, de Bizet qui en fit son opéra le plus populaire, au chorégraphe Roland Petit. C’est cette dernière œuvre que le Ballet de l’Opéra de Lyon reprendra en novembre, dans une soirée au cours de laquelle on pourra à la fois admirer la belle andalouse et la non moins fameuse Arlésienne. Deux ballets festifs et accessibles à tous, avec une bande-son pleine de tubes !

Quoi ? Carmen et L’Arlésienne de Roland Petit – Ballet de l’Opéra de Lyon.
Quand ? Du 18 au 24 novembre 2017.
On y va si : On aime les grands ballets narratifs, on veut se rendre à l’Opéra pour la première fois ou on veut faire découvrir un spectacle endiablé à ses enfants !
Plus d’informations et réservation

© Photo : Jaime Roque de la Cruz

Décembre 2017 : La Cenerentola de Rossini

Inspirée du célèbre conte de Perrault, La Cenerentola (Cendrillon, en italien) de Rossini reprend tous les codes chers au compositeur bel cantiste. L’occasion d’entendre les vocalises impressionnantes de la soprano canadienne Michele Losier qui, tourmentée par ses affreuses sœurs, rêvera toute la soirée à son prince charmant. Un spectacle plein d’humour, monté en co-production avec l’Opéra d’Oslo, et qui sera donné dans une nouvelle mise en scène du Norvégien Stefan Herheim.

Quoi ? La Cenerentola de Gioachino Rossini – Stefan Herheim (mise en scène), Stefano Montanari (direction musicale).
Quand ? Du 15 décembre 2017 au 1er janvier 2018.
Avec qui ? Michèle Losier (Angelina / Cenerentola), Cyrille Dubois (Don Ramiro), Clara Meloni (Clorinda), Katherine Aitken (Tisbe)…
On y va si : On veut rire à l’opéra, entendre les gymnastiques vocales chères au bel canto, et enfin passer une soirée de Nouvel An dont on se souviendra.
Plus d’informations et réservation

Janvier et février 2018 : Le Cercle de craie d’Alexander von Zemlinsky

Adapté d’une légende chinoise du Moyen-Âge, Le Cercle de craie est la dernière œuvre lyrique de Zemlinsky, composée au début des années 1930 alors que les fascismes embrasent tragiquement l’Europe. La musique, affranchie du post-romantisme, mêle les influences orientales et jazzy. L’Opéra de Lyon fait entrer à son répertoire cette œuvre rarement donnée, avec cette nouvelle production confiée au metteur en scène Richard Brunel.

Quoi ? Le Cercle de craie d’Alexander von Zemlinsky – Richard Brunel (mise en scène), Lothar Koenigs (direction musicale).
Quand ? Du 20 janvier au 1er février 2018.
Avec qui ? Ilse Eerens (Tschang-Haitang), Lauri Vasar (Tschang-Ling), Martin Winkler (Ma)…
On y va si : On veut entendre cette œuvre rarement représentée ou on aime la musique « moderne ».
Plus d’informations et réservation

Avril 2018 : Don Carlos de Verdi

À l’affiche cette saison : trois chefs-d’œuvre de Giuseppe Verdi, maître incontesté de l’opéra italien, que l’on entendra sous la baguette du nouveau chef permanent de l’Opéra de Lyon : Daniele Rustoni. Attila sera donné sans mise en scène en novembre 2017. Macbeth sera joué dans la mise en scène de Ivo van Hove (2012).

Mais le spectacle le plus attendu de ce triptyque est sans doute la nouvelle production de Don Carlos, dont la mise en scène a été confiée à Christophe Honoré (réalisateur de Dans Paris, Les Chansons d’Amour ou encore La Belle Personne). C’est aussi ce dernier opéra qui regroupe le casting le plus éblouissant…

© Photo : Corentin Fohlen

Quoi ? Don Carlos de Giuseppe Verdi – Christophe Honoré (mise en scène), Daniele Rustoni (direction musicale).
Avec qui ? Michele Pertusi (Philippe II), Sergey Romanovsky (Don Carlos), Stéphane Degout (Rodrigue), Sally Matthews (Elisabeth de Valois)…
Quand ? Du 17 mars au 6 avril 2017.
On y va si :
 On est curieux de cette nouvelle incursion de Christophe Honoré à l’opéra et on aime les grands drames véristes à la Verdi.
Plus d’informations et réservation

Avril 2018 : hommage au chorégraphe Jiří Kylián

Le Tchèque Jiří Kylián compte parmi les plus grands chorégraphes de la scène contemporaine. Depuis quelques années, il entretient des liens étroits avec le Ballet de l’Opéra de Lyon, dont il est le chorégraphe associé. Cette saison, deux soirées lui sont consacrées. La première, East Shadow (du 27 au 29 septembre aux Subsistances) est un hommage aux victimes du tremblement de terre et du tsunami qui ont secoué le Japon en 2011.

Le second spectacle (du 19 au 25 avril) sera l’occasion pour le Ballet de l’Opéra de Lyon d’ajouter une pièce du chorégraphe à son répertoire et de reprendre un de ses grands succès.

Petite Mort de Jiri Kylian
© Opéra de Lyon

Quoi ? Soirée Johan Inger et Jiri Kylián.
Quand ?
Du 19 au 25 avril 2018.
On y va si :
On est fan d’art contemporain et d’abstraction.
Plus d’informations et réservation

Mai et juin 2018 : GerMania d’Alexander Raskatov

Commandé par l’Opéra de Lyon, cet opéra du compositeur russe sera donné en création mondiale au printemps prochain. Né à Moscou en 1953, quelques jours à peine après la mort de Staline (et de Prokofiev !), Alexander Raskatov évoque dans GerMania les personnages de Hitler et Staline, despotes à l’origine de deux des régimes totalitaires dont les idéologies se confondent. Le livret est inspiré de Heiner Müller.

Quoi ? GerMANIA d’Alexander Raskatov – John Fulljames (mise en scène), Alejo Pérez (direction musicale).
Quand ? Du 19 mai au 4 juin 2018.
Avec qui ? Michael Gniffke, Ville Rusanen, Andrew Watts, Piotr Micinsk, Sophie Desmars…
On y va si : On s’interroge sur la création lyrique contemporaine, ou si on est mélomane et on ne veut pas manquer le deuxième opéra de l’un des plus grands compositeurs de notre temps.
Plus d’informations et réservation


Bon plan : avec la Carte Culture, bénéficiez de 20% de réduction sur tous vos spectacles à l’Opéra de Lyon, quel que soit votre placement !

 

Diana

Originaire de Paris, Diana vit à Lyon depuis 2016, et en découvre compulsivement toutes les bonnes adresses. Elle partage son temps entre un poste de responsable comm dans une start-up, l'animation d'Inside Lyon, la cuisine végétarienne et les concerts de musique classique. Vous voulez manger une bonne pizza ? C'est à elle qu'il faut demander !

Et vous, vous en pensez-quoi ?