Accueil > La bonne chère > Odessa Comptoir, le sanctuaire lyonnais des vins naturels

Odessa Comptoir, le sanctuaire lyonnais des vins naturels

Si certains vignerons ont adopté ou conservé de mauvaises habitudes et font parfois passer le profit avant la qualité de la bouteille, rassurez-vous ! Ceux-ci n’ont pas leurs entrées à Odessa Comptoir. Ici, Antoine et son frère Mathieu ne proposent que des vins de qualité – naturels, bio ou en biodynamie. Non seulement, on peut y déguster de très bonnes bouteilles, mais on nous garantit aussi qu’en cas d’excès, notre mal de crâne sera limité le lendemain. Un SAV comme on en fait rarement !

C’est rue Leynaud, à deux pas du Village des Créateurs dans les Pentes de la Croix-Rousse, qu’on découvre les bonnes bouteilles et la bonne cuisine d’Odessa Comptoir. Aux beaux jours, on vient tôt pour obtenir une place sur la micro-terrasse qui n’offre que quelques chaises. Mais à l’intérieur, on trouvera toujours de la place, quitte à jouer des coudes sur le bar.

La déco ? Des murs jaunes, de grosses ampoules suspendues au plafond, des tables en formica, un joli comptoir carrelé… et des bouteilles ! Des bouteilles partout. Des bouteilles avec des étiquettes plus originales les unes que les autres. La dégustation peut commencer.

Une sélection de plus de 80 références de vins naturels

Odessa Comptoir propose des quilles pour tous les budgets avec des tarifs allant de 22 à 50 €, et même des magnums de 45 à 90 € pour les plus assoiffés. Une petite soif seulement ? On choisit parmi la jolie sélection de vins au verre à partir de 3,50 €. L’occasion de découvrir des vins étonnants, comme ce Syrah produit dans l’Hérault, légèrement poivré et boisé, ou bien ce blanc du Lot vif et fruité.

Antoine tient sa passion pour le vin naturel d’un tour de France effectué avant l’ouverture d’Odessa Comptoir. Une époque où il a sillonné le pays et multiplié les rencontres dans la Loire, la Bourgogne, le Beaujolais, la Provence ou la Savoie… « Je me reconnais dans la mentalité de cette nouvelle génération de vignerons. Aujourd’hui, j’aime proposer ces vins de copains, ces vins de soif dans mon établissement. Ça correspond à mes valeurs », nous explique-t-il, plein d’entrain. Alors pourquoi ce bistroquet typiquement français a-t-il pris le nom de cette capitale de l’orient européen ? Il faut aller chercher la raison du côté de l’Ukraine natale de la grand-mère des propriétaires. La famille, les amis : il n’y a que ça de vrai !

Que les plus gourmands se rassurent : ce comptoir des vins est aussi une table de qualité. Le midi, la cuisinière – vénézuélienne – propose une cuisine du marché avec des formules à prix modérés. Le soir, si l’on veut quelque chose d’un peu plus élaboré qu’une planche classique, on se régale sans complexe d’une assiette de légumes rôtis accompagnée de cervelles de canut et d’un croque monsieur au jambon blanc truffé. Note aux amateurs : le jeudi, c’est pizza !

 

À Odessa Comptoir, on aime :

  • boire du vin naturel dans le premier bar lyonnais 100% dédié ;
  • la possibilité de demander au patron d’ouvrir une nouvelle bouteille en plus de la sélection du jour ;
  • les petites assiettes délicieuses et variées le soir pour accompagner le vin ;
  • l’atmosphère et la convivialité des soirées.

 


Odessa Comptoir
14 rue Leynaud, 69001 Lyon
09 80 34 32 51

Horaires : ouvert le midi du lundi au vendredi et le soir du lundi au samedi à partir de 18h

Retrouvez toute l’actualité d’Odessa Comptoir sur leur page Facebook.

 

Emmanuel

Féru d'indie rock et de sport, Emmanuel est aussi un fin cuisinier. De quoi en faire un critique exigeant, quoique toujours enthousiasmé par les bons plans. Produit importé de Paris depuis 2016, il passerait presque pour un vrai Lyonnais désormais.

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.