ENSATT

Se rendre au théâtre est parfois intimidant : lorsqu’on n’en a pas l’habitude, on n’ose pas toujours franchir les portes d’un des beaux théâtres que compte la ville de Lyon. Les spectacles de l’ENSATT (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre) peuvent vous aider à passer le cap. Et pour les habitués des théâtres des Célestins, de la Croix-Rousse et du TNP, c’est l’occasion de découvrir une autre scène qui vous offrira des spectacles de grande qualité, joués par de jeunes espoirs du théâtre français.

L’ENSATT est l’une des écoles dramatiques publiques les plus sélectives et prestigieuses en France, et elle se trouve à Lyon ! Vous la connaissez peut-être mieux sous le nom d’ « École de la rue Blanche », en référence à la rue parisienne où elle était d’abord domiciliée. Elle a déménagé en 1997 à Lyon, trouvant un bel espace sur la colline de Fourvière et nous sommes bien chanceux. L’école est aujourd’hui dirigée par Thierry Pariente.

L’ENSATT a été créée en 1941 et depuis, plusieurs grands noms d’acteurs en sont sortis : Jean Rochefort, Cécile de France ou encore Kristin Scott-Thomas.

Mais l’ENSATT ne forme pas que des comédiens : ce sont tous les métiers nécessaires à la création d’une pièce de théâtre qui y sont enseignés. Après un concours exigeant, seul un petit nombre de privilégiés peut entrer dans cette école pour s’y former aux métiers de comédien, de costumier, d’administrateur du spectacle, de scénographe, de régisseur son ou lumière ou encore de chargé de communication.

Une grande partie de la formation consiste pour les élèves à proposer et monter plusieurs pièces au cours de l’année. Toutes les spécialités unissent leurs savoir-faire pour nous présenter des spectacles loin d’être amateurs. Les étudiants sont chapeautés par un metteur en scène de renommée nationale (voire souvent internationale), qui crée un spectacle spécialement pour les élèves et le public de l’ENSATT, dans un objectif de transmission. Parmi les metteurs en scène invités, citons Christian Schiaretti, Silviu Purcarete ou encore Michel Raskine.

Pour chaque saison, trois œuvres sont proposées, montées par un metteur en scène à chaque fois différent. Et pour tout ce bonheur, on ne se ruine même pas (5€ pour les étudiants, 10€ pour les autres).

À savoir, si vous arrivez un peu en avance : le bar, tenu par les étudiants, n’a rien à envier à un bar professionnel ; tireuse à bière, cubis de vin,  verres de bistrot. On peut aussi manger une bonne soupe maison, des parts de quiche ou grignoter des olives et des tartines de houmous. Et tout cela pour une somme modique.


ENSATT
4, rue sœur Bouvier, 69005 Lyon
04 78 15 05 05

Plus d’informations sur le site officiel de l’école.


© Photo : Benjamin Bourgeois