Accueil > Les événements > La Belle au bois dormant de Respighi au Théâtre de la Croix-Rousse • Jusqu’au 14 février
La Belle au bois dormant, mise en scène Barbara Horakova
© Photo : Blandine Soulage

La Belle au bois dormant de Respighi au Théâtre de la Croix-Rousse • Jusqu’au 14 février

Joué pour la première fois en France il y a seulement trois ans, La Belle au bois dormant de Respighi offre une toute nouvelle mise en scène au public lyonnais. Une production de l’Opéra de Lyon, à découvrir au Théâtre de la Croix-Rousse du 6 au 14 février 2018 !

On connaît tous le conte de Perrault, popularisé encore s’il le fallait par le dessin animé des studios Disney. C’est cette histoire que narre l’opéra du compositeur italien Ottorino Respighi (1879-1936). L’histoire d’une princesse condamnée à tomber dans un sommeil profond, dont seul un baiser d’amour la sortira.

La Belle au bois dormant de Respighi adapte librement le récit de Perrault, mêlant les éléments magiques – typiques du conte de fées – à une bonne dose d’humour. La metteure en scène Barbora Horáková accentue ces traits comiques, les poussant souvent jusqu’à l’extravagance, et parfois jusqu’au loufoque. On rit devant La Belle de Horakova, comme on s’émerveille devant celle du chorégraphe Rudolf Noureev.

On ne retrouve rien ici de l’imagerie classique des livres de notre enfance. Côté décors, on a droit à une forêt de détritus en fait de bois. Côté costumes, notre Belle passe des guenilles à la robe flashy tout droit sortie d’un Disney Store. Mais l’essence du conte est là, et par des tours de passe-passe, Horáková parvient à faire re-découvrir cette histoire qu’on croit pourtant si bien connaître. Pas pour rien que cette jeune tchèque a été récompensée aux Ring Awards 2017, une compétition internationale pour les jeunes metteurs en scène !

Cet opéra de chambre, qui fait intervenir un tout petit orchestre installé directement sur la scène du Théâtre, s’adresse tout particulièrement au jeune public. Mais les mélomanes plus avertis trouveront aussi leur compte avec une musique parfois clairement héritée d’un Wagner, d’un Puccini ou d’un Massenet. La partition de Respighi fait la part belle aux chœurs d’enfants : de quoi admirer une nouvelle fois la qualité de la jeune Maîtrise de l’Opéra de Lyon.

Lire aussi nos articles :


La Belle au bois dormant (La Bella addormentata nel bosco), opéra de chambre d’Ottorino Respighi (1922)

Mise en scène de Barbora Horáková, direction musicale Philippe Forget.

Avec : Henrike Henoch (La fée bleue / Le rossignol / le fuseau), Jan Zadlo (Le roi / Le bûcheron / L’ambassadeur), Beth Taylor (La reine / Le coucou / Le chat), Nikoleta Kapetanidou (La Princesse), Grégoire Mour (Le Prince / Le bouffon), Ana Victoria Pitts (La Duchesse / La vieille dame), Angelo Rinna (Mister Dollar / fée verte), l’Orchestre, la Maîtrise et le Studio de l’Opéra de Lyon.

Du 6 au 14 février au Théâtre de la Croix-Rousse
Tarifs : de 13 à 26 €.
Plus d’informations et réservation

Diana

Originaire de Paris, Diana vit à Lyon depuis 2016, et en découvre compulsivement toutes les bonnes adresses. Elle partage son temps entre un poste de responsable comm dans une start-up, l'animation d'Inside Lyon, la cuisine végétarienne et les concerts de musique classique. Vous voulez manger une bonne pizza ? C'est à elle qu'il faut demander !

Et vous, vous en pensez-quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.